Mode & Beauté

Ce qu’il faut savoir sur les filaments sébacés

Le 8 août 2021
filaments sébacés

Les points noirs sont inesthétiques ! On a tous tendance à s’en débarrasser rapidement pour cette raison. Mais, attention ! Comme il n’est pas fortement conseillé de percer les points noirs, il l’est d’autant plus pour les filaments sébacés qui ne constituent pas de problèmes de peau. Au contraire, les filaments sébacés font naturellement partie de la peau, mais seulement ils ont l’aspect des points noirs à s’y méprendre.

Les filaments sébacés, qu’est-ce que c’est ?

À première vue, les filaments sébacés sont des points noirs minuscules. Mais en réalité, ce n’en est pas du tout ! D’ailleurs, vous risquez d’avoir des problèmes, si vous vous pressez à les retirer. Avant de faire quoi que ce soit, il va falloir que vous arriviez à bien examiner votre peau. 

Vous avez sous la surface de la peau des glandes dites sébacées, chargées de produire du sébum. Selon le type de peau, votre corps peut créer peu ou beaucoup de cette substance huileuse permettant de lubrifier la peau. Le rôle des filaments sébacés aide le sébum à se déplacer vers la couche externe de votre peau (épiderme) afin d’hydrater le visage. Ils ont une pointe sombre au contact de l’air. Voilà pourquoi, vous avez du mal à les distinguer des points noirs.

Les filaments sébacés sont des structures naturelles de votre peau. Il ne s’agit pas d’imperfections, ni d’une forme d’acné. En fait, ils assurent l’hydratation naturelle de votre visage. Ils se trouvent dans vos pores et le plus souvent, ils sont localisés sur la zone qui produit le plus de sébum, notamment sur votre zone T (nez, front et menton) ainsi que sur vos joues.

Généralement, il est difficile de remarquer ces minces filaments sébacés. Par contre, si un pore constitué de filaments sébacés se remplit trop de sébum ; alors là, ils peuvent devenir plus visibles. C’est notamment le cas si vous faites partie des personnes ayant la peau grasse ou les pores dilatés.

La différence avec les points noirs

C’est surtout en cas d’excès de sébum que les filaments sébacés deviennent apparents. Vous pourrez alors les confondre facilement avec les vilains points noirs.

Ce qui vous permettra de faire la différence entre les filaments sébacés et les points noirs concerne essentiellement :

La structure

Un point noir est un bouchon qui empêche le sébum de sortir par le pore. En fait, le point noir se trouve à la surface de la peau, et plus précisément au sommet d’un pore.

Ce qui n’est pas le cas pour un filament sébacé situé plus en profondeur. Se présentant sous la forme d’un cheveu, cette structure filiforme tapisse l’intérieur de votre pore pour faire déplacer le sébum vers la surface de la peau.

La couleur

Vous pouvez aussi distinguer les filaments sébacés des points noirs par leur couleur. Le filament sébacé a un coloris moins sombre qu’un point noir. Lorsque vous présentez un filament sébacé visible, le bout ressemble à une tête d’épingle et peut être jaune, parfois grisâtre ou alors transparent.

Le point noir se caractérise par sa pointe plus foncée. Il apparaît à cause des pores obstrués. Bien que la peau continue à produire du sébum, celui-ci reste bloqué à l’ouverture. Tout comme vos cellules de la peau mortes et les autres saletés qui s’y accumulent. Ce qui va créer une petite bosse dite comédon. Au contact de l’air, ce comédon se noircit et va devenir un point noir.

L’extraction

Le point noir laisse sortir une petite boule dure et sombre, et plus claire à l’intérieur lorsque vous le perciez. Si vous tentez d’extraire un filament sébacé, une sorte de cheveux peut suinter. C’est le sébum qui permet de garder la peau saine et hydratée naturellement. Celui-ci, il ne faut pas y toucher !

Comment enlever les filaments sébacés ?

Vous ne devrez pas extraire les filaments sébacés en utilisant vos doigts. Ce n’est pas nécessaire, puisque les pores de la peau ne sont pas obstrués. Et le pire avec cette manœuvre-là, vous risquez d’étirer votre pore davantage et il va paraître plus gros après, donc plus visible. Si vous procédez avec agressivité, vous aurez une cicatrice.

Aucun traitement n’existe pour vous débarrasser des filaments sébacés définitivement. Même si vous parvenez à les retirer, rappelez-vous, celui-ci va à nouveau tapisser le pore bientôt. C’est un processus naturel qui se répète. Pourtant, utiliser des produits doux permet de minimiser les filaments sébacés trop visibles. De cette façon, vous les laissez tranquilles tout en contrôlant la production de sébum. Il vous suffit d’intégrer ces quelques soins de la peau dans votre routine beauté.

L’acide salicylique

L’acide salicylique est surtout connu dans les traitements des peaux à tendance acnéique, notamment la crème hydratante contre l’acné. De nombreux produits nettoyants pour le visage en contiennent aussi à faible quantité. Pourtant, cet acide vous aide à vous débarrasser des impuretés qui obstruent les pores. Cela dit, il va nettoyer vos pores.

Ce n’est pas tout, il y a une différence notable si vous décidez d’exfolier votre peau régulièrement avec un nettoyant contenant de l’acide salicylique. En effet, ce type d’acide va réduire l’apparence de vos pores. Ce qui rendra les filaments sébacés moins visibles.

Les masques

Les masques faciaux, il y en a plusieurs types. Vous appliquez un masque à base d’argile ou de charbon actif pour absorber l’excès de sébum et éliminer toutes les saletés accumulées sur votre visage. Laissez agir pendant un quart d’heure au maximum pour éviter d’irriter la peau. N’oubliez pas de rincer à l’eau tiède et faites toujours suivre ce soin avec un produit hydratant.

L’huile démaquillante

Essayez d’appliquer sur votre peau grasse un nettoyant à base d’huile naturelle, et plus particulièrement de l’huile de jojoba ou de la noix de coco. D’un geste doux, massez votre visage. L’huile va dissoudre l’accumulation excessive de sébum sur le visage et par la même occasion, réduire l’apparence des filaments sébacés.

Le gommage exfoliant

Afin d’éviter les filaments sébacés paraître trop perceptibles sur votre visage, effectuez au moins une fois par semaine un gommage exfoliant.

En prenant bien soin de votre capital beauté, les filaments sébacés ne risquent plus de vous ennuyer ! Et n’oubliez pas d’ajouter à votre routine de soins de la peau une alimentation saine et équilibrée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.